Adhérer à l’association

Association loi 1901

 Adhérer | Index

Radicalement Digne de PONTOURNY Non au centre expérimental de déradicalisation en milieu habité

Le legs

Gréban

De Pontourny

Fruit d'une donation de Marie-Alphonse Gréban de Pontourny, l'établissement ouvre dans la dernière quinzaine de décembre 1903.


Le donateur institue son cousin Jean-Baptiste Turquet et le charge de fonder au Pontourny soit un hôpital soit une maison de refuge, soit une école devant s'appeler «Saint-Joseph» en  mémoire d'un fils disparu de la tuberculose.

Le domaine de PONTOURNY, fut l'œuvre des GRÉBAN, famille de magistrats de la région parisienne, qui par donation, instituèrent un centre d'éducation pour jeunes filles.


En 1893 Marie-Alphonse Gréban de PONTOURNY meurt sans laisser de descendant direct. .Son fils Joseph décède de la tuberculose peu de temps auparavant, a 23 ans, après avoir intégré st Cyr. Marie-Alphonse, dans sont testament, lègue son domaine pour en faire une fondation qui devra porter le nom de son fils: on parlera de L'asile Saint-Joseph.


Cette bâtisse date du XVIII ème siècle, mais des traces remonteraient au XII ème siècle.


Le domaine de PONTOURNY se constitue de plusieurs bâtiments construits selon les besoins. On y découvre la cour d'honneur avec la chapelle (ou est enterré M Gréban De Pontourny ….), une longère avec le château, les bâtiments du pensionnat. Une seconde cour avec une ancienne ferme.


Le domaine de PONTOURNY s'est donc tourné vers l'accueil des jeunes filles en difficulté sociale, elles y bénéficient d'un enseignement scolaire et professionnel adapté.


Le domaine de PONTOURNY ne se visite pas.